Depuis 48H: - citoyens ont exprimé leur avis

Vous habitez l’une des villes du département : Finistère ?

Donnez votre avis

Un service neutre qui vous donne la parole à tous, citoyens et élus
Une démarche citoyenne qui concerne toutes les villes de France

Choisissez votre ville

Tapez les premières lettres de votre ville puis puis choisissez-la dans la liste
Exprimez votre avis

Derniers avis

Le 06/05/2017 | Brest

Note : 5,1/10

J'aime : - La proximité de la mer - Beaucoup de bars - Bonne ambiance

Je n'aime pas : - Tristesse des bâtiments - Pas assez de commerces

Le 13/04/2017 | Brest

Note : 5,3/10

J'aime : La mer

Je n'aime pas : Le manque de parking

Le 22/03/2017 | Brest

Note : 5,5/10

J'aime : Les bars

Je n'aime pas : La mairie

Le 26/02/2017 | | Brest

Note : 5,6/10

J'aime : La volonté de réinvention de la ville : Marina du chateau, le quai de la douane, Les Capucins, Le Téléphérique. La vue et l'accès à une rade magnifique, le centre d'art la passerelle. Le chateau et la marine. la tradition de la voile et l'arrivée de Thomas Coville.

Je n'aime pas : L'absence de coeur de ville suite au plan Mathon. Des évolutions inadéquates de la place de la liberté. Une ville autour d'un monument aux morts, qu'il faudrait avoir le courage de déplacer. Une mutation sociale et commerciale en cours entrainant l'extinction progressive des zones hors de l'axe bas de siam - octroi. Une ville qui se vide de ses habitants. Sur le plan historique, les quartiers anciens sont insuffisamment reconnus et sont noyés dans les grands "quartiers" (Recouvrance et Kerbonne se retrouvent dans les 4 Moulins par exemple).

Le 26/02/2017 | | Brest

Note : 6,7/10

J'aime : Ville sportive

Je n'aime pas : L'insécuritée

Le 24/02/2017 | Brest

Note : 3,7/10

J'aime : Là mer

Je n'aime pas : La délinquance

Le 24/02/2017 | Brest

Note : 3,6/10

J'aime : Le port de plaisance endroit avec une très belle promenade

Je n'aime pas : La place de la liberté haut lieu des vendeurs de drogue et de la délinquance sur Brest. Les clients de certains restaurants de la place de la liberté ont peurs des agressions à répétitions, on se fait traiter de sale Français voilà la réalité sous les fenêtres du Maire. Je pense qu'il attend un meurtre pour réagir une. Grande tristesse

Le 24/02/2017 | Brest

Note : 4,1/10

J'aime : Une ville qui s'affirme et s'embellir un peu ... grâce aussi à ses habitants.

Je n'aime pas : Les bugs de plus en plus fréquents : insécurité, violences dites gratuites, réseau de transports en commun sans cesse "améliorés" mais c'est souvent raté. Cette Ville ne doit pas aimer les jeunes enfants, les personnes âgées, les gens tout court qui concourent à sa prospérité et qui ne sont guère récompensés.

Le 24/02/2017 | Brest

Note : 5,7/10

J'aime : Sympathie des gens Transports en commun Nombreux parc Proximité avec la mer

Je n'aime pas : Degradation nombreux quartiers (recouvrance particulier... haut Jaurès), Delinquance de plus en plus frequente, Insécurité (recouvrance, st Martin...), Commercants qui fuient Jaures, recouvrance,

Le 24/02/2017 | Brest

Note : 1,7/10

J'aime : Je n'arrive pas trouvé ....Heu , si, la patinoire...La piscine,...Les activités proposées pour se divertir

Je n'aime pas : La circulation en générale , voiture>difficultés de stationnement et taxe de stationnement Transport en commun >pas fiable La violence urbaine Les incivilités L'ouverture des magasins sont fait pour les personne qui ne travaille pas!!!! 10:00, à cette heure là je travaille. L'aide sociale distribué dans contrôle préalable....( RSA, notamment) .... L'école coranique , et laisser un imam prêcher des idées salafiste de façon aussi antisémitisme et d'une violence verbale à détruire l'idéologie française...Et notre liberté démocratique ne veut pas dire que tout est acceptable. La moralité est une notion que l'on a oublier dans ce mot liberté.. La définition de base est à retravaillé et repenser par Monsieur le Maire... Les passes droit des constructions, des organisations festives, des écoles coranique.....Ne relève pas de la liberté, mais bien d'une prise de pouvoir ...Et donc d'un autotarisme absolue... Je ne me sens plus en sécurité à Brest...Et je compte m'installer ailleurs pour ouvrir mon entreprise....C'est dommage, cela deviendra probablement une ville , ou l'on vient travaillé et encore bientôt tout sera périphérique et nous n'aurons plus besoin d'y entrer, étudier, mais pas y vivre..